Interview de Mélody Oudoux.

Interview réalisée en 2012.


Mélody a participé à son 1er concours à 16 ans et demi. A 23 ans, elle a gagné 2 concours important sur son secteur, à savoir Miss Anjou et Miss Maine-et-Loire.
A 23 ans, elle a gagné 2 concours important sur son secteur, à savoir Miss Anjou et Miss Maine-et-Loire.
 
Mélody est née le 29 Septembre 1988 et réside dans la Maine-et-Loire (49).
Elle mesure 1m74.

 
 

 
 
Raconte-nous comment tout a commencé pour toi :
 
Tout a commencé par une simple petite élection des reines, organisée par le comité des fêtes de ma commune rurale. Il s’agit de l’élection de la Reine de Nueil-sur-Layon (Maine-et-Loire). Tous les ans, les jeunes filles ayant 17 ans dans l’année, sont invitées à se présenter si elles le souhaitent. En 2005, je me suis donc lancée ce petit défi, moi qui était très réservée et qui n’avait pas trop confiance en moi. J’ai donc été élue 2ème Dauphine, ce qui était un bon début. Puis le temps est passé, je ne me trouvais pas forcément à la hauteur pour faire de vraies élections de Miss ; je ne connaissais pas vraiment la façon d’y entrer et ni bien les critères exacts de sélections.
 
 
Parle-nous de ton parcours :
 
Tout a changé en 2010, c’est au travail en lisant le journal que j’ai vu un article à propos de la recherche de jeunes filles pour l’élection de Miss Anjou. Lisant les critères de sélection, j’ai vu que je pouvais éventuellement la tenter. J’ai pris mon courage à deux mains et je me suis lancée. Pas de résultat pour cette première élection car je n’avais aucune expérience, mais il faut bien un début à tout. L’organisateur m’a soutenu en me disant de continuer et que j’avais un potentiel. Ma 2ème élection a été un succès où j’ai été élue Miss Avrillé Haut-Anjou 2010. Très étonnée et très heureuse, j’ai donc été qualifiée à l’élection de Miss Pays de Loire, la finale régionale donnant accès à la gagnante de participer à l’élection Miss Nationale 2011, le nouveau concours de Mme De Fontenay. Je n’ai obtenue aucune écharpe à cette élection.
 
En 2011, j’ai continué, j’ai participé à plusieurs élections sans trop de succès. Je me posais des questions mais finalement j’ai été élue 1ère Dauphine du Lion d’Angers 2011, qualifiée pour Miss Pays de Loire, élection affiliée au comité Miss Prestige National. Je n’ai encore malheureusement rien gagné à cette élection régionale.
[Info : Le concours Miss Nationale – Geneviève De Fontenay – est devenu Miss Prestige National, en fin d’année 2011.]
 
Ensuite, en 2012, lors de la première élection de l’année dans ma région, et au bout de la 3ème tentative, j’ai enfin été élue Miss Anjou. Une victoire qui m’a fait énormément plaisir et qui m’a permis de participer à mes premiers shooting photos.
J’ai également participé pour la 3ème fois, à la finale régionale, et je n’ai toujours rien gagné, mais que du bonheur de participer à des concours d’un niveau supérieur.
 
Enfin, à peine 6 jours après l’élection de Miss Pays de Loire 2012, j’ai participé direct à la première élection suivante, où j’ai gagné l’écharpe de Miss Maine-et-Loire 2012, qualificative pour Miss Pays de Loire 2013. Pour cette année 2012, je représente ainsi mon département lors d’évènements.
 
L’élection Miss Pays de Loire est une expérience enrichissante. Il y a le même déroulement que les élections d’un niveau inférieur (défilé en robe, défilé en maillot de bain, présentation au micro) mais avec des chorégraphies en plus. Et davantage de candidates, davantage de pression… Mais tellement de supers souvenirs !!

 
 
 

 
 
Parle-nous de tes projets, de tes ambitions :
 
Ma prochaine élection est celle de Miss Pays de Loire en 2013 et ça sera ma dernière puisque cette élection est ouverte aux 18-24 ans et que je suis dans ma 24ème année. Je regrette un peu de ne pas avoir eu l’opportunité de commencer plus tôt dans les élections de Miss, mais je pense que je n’étais pas forcément prête. Sinon je souhaiterais continuer les défilés de mode et les shooting photos que j’adore.
 
 
Quels conseils donnerais-tu à une mineure qui souhaite se lancer !?
 
A partir du moment où on se pose la question de se lancer, il ne faut pas hésiter, on a rien à perdre mais tout à gagner. C’est une expérience unique qui laisse beaucoup de souvenirs et qui permet beaucoup de rencontres. Il ne faut pas non plus se prendre trop la tête, il s’agit de profiter de ces beaux instants. En ce qui concerne les élections pour les mineures, je ne connaîs pas trop les possibilités mais je pense que c’est un peu tôt car beaucoup prennent vite la grosse tête. Mais à partir de 18 ans, pour celles qui n’entrent pas dans les critères (1m70 minimum, 18-24ans), il y a par exemple la possibilité des élections de Miss XS (moins de 1m70) ou même les élections de Miss Trophée Vert (1m65 minimum, 18-30ans).
 
 
 
Interview réalisée par Kristof’.
Photos réalisées par le Studio Camara à Angers.
 
 

 

Sujets Populaires - TOP 4 - 30 Derniers Jours :

 

Flexibelles
Balades-en-france.net