Interview de Elodie De Pischof.

Interview réalisée en 2012.  
 

 
 

Elodie est agée actuellement de 26 ans
et elle a débuté dès l’âge de 14 ans.
 
 
Date de Naissance : 01/06/1986
Département de résidence : Dorgogne (24)
Taille : 1m78
 
 
 
 
Comment tout a commencé !?
 
A l’âge de 14 ans, j’ai été repérée dans la rue par une dame qui tenait l’agence Art-Man Studio à Périgueux (24), et elle m’a appris à défiler par le biais de cours dans son agence. Petit à petit, je me suis perfectionnée et j’ai commencé à faire des défilés dans mon département. J’ai participé à un casting de l’agence internationale Madison Models, où j’ai été finaliste, ce qui m’a ensuite amené vers d’autres projets.
 
 
 
 
Raconte-nous ton parcours :
 
Ensuite, j’ai participé à d’autres défilés, et j’ai commencé à faire des shooting sur Bordeaux, Paris, Périgueux, et Limoges, sur différents thèmes pour pouvoir agrémenter mon book. Cependant, j’ai choisi d’être mannequin freelance et non d’être en agence, c’est à dire de gérer mes propres contrats et de ne pas être dans une agence en exclusivité. Lorsqu’on s’engage dans une agence, en général, ils ne veulent pas que vous travaillez à coté sur d’autres projets, donc mon choix a été d’être en freelance.
Cela a marché car grâce au bouche à oreille, on m’a appelé pour des remises de prix, des show rooms privés en boutique, des salons du mariage, des salons sur le bien être et la beauté, et j’ai voyagé à plusieurs reprises pour des shooting.

 
Concernant les élections de Miss, j’ai tenté dès ma majorité mais j’ai vite déchanté car j’y ai vu des tricheries et des tromperies. Cela m’a déçu mais m’a permis d’évoluer en rencontrant des personnes avec qui j’ai travaillé par la suite, et d’apprendre les diktats du monde des Miss.
Ce milieu n’est pas tout rose mais tout cela m’a conforté dans l’idée que j’étais faite pour la scène et cela m’a ajouté de nouvelles expériences.

 
Suite à ce parcours, en 2011, les commerçants de Bordeaux m’ont remis le prix spécial de Miss Élégance, et depuis je continue à faire beaucoup de choses dans ce milieu : des galas, des shooting, etc…
 
Depuis cette année 2012, je suis devenue la présidente de l’élection Miss 15/17 France qui a pour but de mettre en avant des jeunes filles de toute la France, à travers des élections régionales, qui ensuite les conduisent vers l’élection nationale. Par la suite, la jeune fille élue représente son titre sur toute la France pendant une année.
 
 
 
 
Parle-nous des projets à venir :
 
Actuellement, je me consacre à différents projets, car en plus d’être modèle,
je suis aussi organisatrice d’événements avec une équipe de Miss et de mannequins professionnels hommes avec qui nous avons des projets de shows, de galas, d’inaugurations de magasins, sur la région Aquitaine.
On m’a proposé de retenter un concours bientôt mais je n’ai pas encore pris ma décision.
Et puis, je continue de prospérer dans ma fonction de Présidente de Miss 15/17 France.

 
 
 
 
Quels bons conseils à donner à une mineure qui souhaite se lancer !?
 
Alors déjà, avoir des parents présents qui soutiennent leurs projets ; ne jamais aller dans un shooting seule, et bien déterminer à l’avance quel type de photos le photographe souhaite faire car il peut y avoir de mauvaises surprises… et je le répète être toujours accompagnée car un photographe mal intentionné peut demander des poses pas très suggestives ou alors qu’elle se dénude etc donc pour éviter tout ça, mieux vaut être avec un de ses parents ou un(e) ami(e).
 
Je conseille de connaitre une personne qui a déjà été dans le milieu, qui pourra vous orienter beaucoup plus afin d’éviter les piéges des photographes, des fausses agences etc… donc je vous invite à vous rapprocher d’anciennes miss ou mannequins.

 
 
 
Merci pour cette interview.
 
Interview réalisée par Kristof’
 
 

 

Sujets Populaires - TOP 4 - 30 Derniers Jours :

 

Ma-Robe-Solidaire.net
1tenuepour1shooting.com